Nous Parler Crée Notre Réalité

27/05/2016
Auteur: Jean-Noel BAUD-LAVIGNE

Je télécharge parfois des trésors qui restent dans un dossier de mon ordinateur...jusqu'au jour où je prends la peine de les déterrer et de les lire!
Celui-ci est encore une pépite dont nous gratifie Michel BAILLY, déjà traducteur du livre "Aimer l'Argent" téléchargeable sur ce Site sur le lien de la page d'accueil!

Nous Parler Crée Notre Réalité


«Nous parler» est une habitude à laquelle tout le monde s’abandonne. Nous ne pourrions pas plus cesser de nous parler que nous pourrions cesser de manger et de boire.

La seule chose que nous POUVONS faire est de contrôler la nature et la direction de nos «conversations intérieures».

La plupart d’entre nous ignorent totalement le fait que nos conversations intérieures sont LA CAUSE des «circonstances» dans nos vies.

Il est dit que «Tel un homme pense, tel il est.» Mais savons-nous que ce à quoi un «homme» PENSE suit «les rails» qui ont été posés par ses propres conversations intérieures?

Pour faire dévier «les rails» auxquels il est attaché dans la direction qu’il voudrait s’en aller, l’«homme» doit se détourner de ses anciennes conversations – ce que la Bible appelle «le vieil homme» – en renouvelant SON ESPRIT.

«Parler» est «l’imagerie» de L’ESPRIT. Ainsi, pour CHANGER (l’état de) L’Esprit, il faut d’abord CHANGER sa manière de «parler». «Parler» veut dire : Toutes ces conversations mentales que nous entretenons avec nous-mêmes (dans notre tête).

«Le Monde» est un «Cercle Magique» de transformations mentales aux possibilités infinies, car il existe un nombre infini de conversations mentales possibles.

Lorsque l’«homme» découvre le POUVOIR CRÉATEUR de la «conversation intérieure», il découvre sa fonction et sa mission dans la vie.

C’est avec cela qu’il pourra agir AVEC DESSEIN. Sans cette «connaissance», il agit inconsciemment.

Tout ce qui «arrive» est une manifestation des conversations mentales qui ont cours en nous... À NOTRE INSU.

Mais en tant qu’êtres civilisés, nous DEVONS en prendre conscience et agir AVEC dessein.

La conversation mentale d’un «homme» ATTIRE «sa vie». Tant qu’il n’y a pas de changement dans sa conversation intérieure, son «histoire» personnelle demeure la même.

Tenter de changer «le monde» sans avoir D’ABORD changé notre conversation interne va à l’encontre de la nature-même des choses (de «La Création»)

L’«homme» continue de tourner en rond dans ce même cercle de déceptions et d’infortunes, car il ne PERÇOIT PAS que cela est le résultat de ses propres conversations internes, croyant plutôt qu’elles sont causées par «les autres».

Cela peut sembler «tiré par les cheveux», mais ce principe fait bel et bien l’objet de recherches et d’expérimentation (scientifique de nos jours...)

La «formule» de cette science qui étudie «l’effet des mots sur la réalité objective» n’est PAS moins «prouvable» que la formule écrite par un chimiste.

Une jeune femme m’a un jour parlé des difficultés qu’elle éprouvait à travailler avec son employeur; elle était convaincue QU’IL critiquait et rejetait injustement tout ce qu’elle faisait avec bonne volonté.

Après avoir écouté son histoire, je lui ai expliqué que sa conviction QU’IL (l’employeur) était injuste était un signe évident qu’elle avait elle-même besoin d’un nouveau «sujet de conversation»...

Il n’y avait aucun doute qu’elle argumentait mentalement avec son employeur, car «les autres» ne sont qu’un «écho» de ce que nous nous «chuchotons» en secret... Et elle avoua qu’en effet, elle argumentait mentalement avec lui toute la journée!

Lorsqu’elle s’est rendu compte de ce qu’elle était en train de faire, elle accepta de changer ses conversations internes avec son employeur.

Elle IMAGINAIT qu’il la félicitait pour son bon travail et qu’en retour, qu’elle le remerciait pour sa reconnaissance et sa gentillesse.

Avec émerveillement, elle s’est vite rendu compte que c’est sa propre attitude qui lui occasionnait ses déboires, et le comportement de son employeur a basculé; tout était vraiment l’«écho» de ses conversations mentales avec lui.

Il m’arrive rarement d’observer une personne sans me demander : «Quelle sorte de conversation entretient-elle? À quelle ‘‘menace imminente’’ songe-t-elle?»

Nous devons commencer à mener nos vies de manière CONSCIENTE, car C’EST LÀ où réside la solution à tous nos problèmes...

Le «deuxième homme» – le «Seigneur» en chacun de nous – tente de devenir «Conscient de Lui-Même» dans la chair, de sorte qu’il pourra s’occuper des «Affaires du Père»... Quelles «affaires»?

IMITER SON PÈRE! De devenir un «Maître du Verbe» – maître de son discours interne – de manière à façonner notre monde à la ressemblance du «Royaume de L’Amour».

Le prophète à dit : «Soyez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés.» (Éphésiens 5.) Comment pourrais-je «imiter Dieu»?

Bien, il est dit que «Dieu appelle les choses invisibles comme si elles étaient visibles, et l’invisible devient visible.»

C’est ainsi que la jeune (plus haut) a «appelé la reconnaissance et la gentillesse» de son employeur. Elle a mené une conversation imaginaire avec son employeur avec l’idée qu’il démontrait de la reconnaissance pour son «beau travail», et c’est ce qu’il a fait.

Le monde dans lequel nous vivons est représentatif de la myriade de conversations mentales des gens. Nos «mondes individuels» révèlent notre propre discours interne.

Il est dit que : «Pour chaque parole prononcée par l’ ‘‘homme’’, il devra en répondre, et par ses paroles il sera jugé, et par ses paroles il sera condamné.»
Nous nous abandonnons à des conversations internes négatives, puis nous nous attendons à rester «aux commandes» de la vie.

Nos conversations mentales présentes ne s’évanouissent pas dans le passé, comme l’«homme» le croyait jusqu’ici. Elles se projettent dans l’avenir pour nous revenir en paroles «gaspillées» ou en paroles «investies».

«Ma parole...» disait le prophète «...ne me reviendra point vide, mais s’accomplira à mon gré, et elle grandira en cette chose vers quoi je l’ai envoyée.»

Comment pourrais-je exprimer «ma parole» pour venir en aide à un ami? J’imaginerais que j’entends sa voix, qu’il est là physiquement, que ma main repose sur lui...

Puis je le féliciterais pour son «bonheur», et je lui dirais que je ne l’ai jamais vu se porter aussi bien. Je l’écouterais comme si je l’entendais parler, et je l’imaginerais en train de me dire qu’il ne s’est jamais senti aussi bien; qu’il n’a jamais été aussi heureux...

Et je saurais qu’en communion aimante et savante – une communion remplie de pensées et de sentiments d’amour – que «ma parole» chanterait, et qu’elle «ne me reviendra point vide, mais grandira en cette chose vers quoi je l’ai envoyée.»

C’est MAINTENANT le temps d’accepter... C’est MAINTENANT le jour du salut... Seul compte ce qui est fait MAINTENANT, même si les «effets» ne seront visibles que demain.

Maintenant vous pouvez admettre que c’est par un effort INTÉRIEUR d’attention intense – d’écouter attentivement pour ENTENDRE – que vous allez créer : Les événements et les rapports avec la vie sont VOS PAROLES rendues visibles.

La plupart d’entre nous dérobent les autres de leur bonne volonté et de leur nature douce et généreuse par nos attitudes rigides envers eux. Nos attitudes sont la manifestation de notre conversation mentale.

Un discours intérieur fondé sur le «désir accompli» est la (seule) façon de créer CONSCIEMMENT nos «circonstances». Nos conversations internes sont perpétuellement projetées dans tout ce qui «arrive» autour de nous.

Ainsi, ce que nous désirons voir et entendre «là-dehors», nous devons le voir et l’entendre «en dedans»; l’ensemble du monde manifesté nous révèle en effet comment nous employons «le verbe».

Si vous PRATIQUEZ cet «art de contrôler le dialogue intérieur», vous aussi pourrez dire avec exaltation : «Et je vous l’ai dit AVANT qu’il soit accompli, pour que lorsqu’il sera accompli, vous pourrez croire.»

Vous serez en mesure d’utiliser votre IMAGINATION de manière CONSCIENTE pour transformer et canaliser ces puissantes énergies créatrices de la parole – des plans mental et émotionnel, aux plans physique (et matériel) – et je ne connais pas quelle peut être la limite – s’il y en a une – à un tel processus.

Quel est votre BUT? Votre discours interne s’aligne-t-il avec? Il le faut vous savez, si vous allez atteindre votre but, car comme le prophète l’a demandé : «Est-ce que deux personnes peuvent à la fois marcher ensemble et en directions opposées?»

Et bien sûr, la réponse est «non», ils ne le peuvent pas : «Les deux» qui doivent s’accorder sont votre conversation intérieure ET la condition désirée.

Encore une fois, ce que vous désirez voir et entendre «là-dehors», vous devez le voir et l’entendre «en dedans».

Chaque étape dans l’évolution de l’«homme» est issue de l’application CONSCIENTE de son imagination, en ALIGNANT son dialogue interne AVEC son désir accompli.
À mesure que nous maîtrisons notre discours interne – en l’alignant avec notre désir accompli – nous pouvons écarter tout autre procédé, puisque nous agissons simplement avec une imagination claire et AVEC INTENTION.

Nous imaginons notre «Champ de Désir», et nous poursuivons nos conversations mentales à partir de ce fondement. Le discours interne approprié est le discours que vous entretiendrez et qui vous permettra de réaliser votre idéal. Autrement dit, c’est le discours du «Désir Accompli».

Maintenant, vous allez saisir toute la sagesse derrière ces paroles d’un ancien hermétique :

«Il existe deux dons que Dieu a investi en l’ ‘‘homme’’ uniquement et en aucune autre créature mortelle. Ces deux dons sont ‘‘l’esprit’’ et ‘‘la parole’’, et les dons de ‘‘l’esprit’’ et de ‘‘la parole’’ sont l’équivalent de celui de ‘‘l’immortalité’’. Si l’ ‘‘homme’’ emploi ces deux dons avec justesse, il ne sera en rien différent de l’immortel. Et lorsqu’il quittera son corps, l’esprit et la parole seront ses guides grâce auxquels il atteindra La Vérité des Dieux et La Béatitude des Âmes.»

Grâce aux dons de l’esprit et de la parole, vous créez les conditions et les circonstances de la vie : «Au commencement était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu.»

«Le Verbe...» disait Hermès «...était Le Fils, et L’Esprit était Le Père du Verbe.» Ils ne sont pas séparés l’un de l’autre, car La Vie est L’UNION du Verbe et de L’Esprit. Vous ET votre dialogue interne – ou Verbe – ne font QU’UN.

Si votre esprit ne fait QU’UN avec votre conversation interne, alors d’être transformé en esprit, c’est d’être transformé en conversation.

Cela fut un éclair de profonde perception qui a conduit (Saint-) Paul à écrire : «Il vous faut abandonner votre premier genre de vie et dépouiller le ‘‘vieil homme’’, qui va en se corrompant au fil des convoitises décevantes, pour vous renouveler par une transformation spirituelle de votre jugement et revêtir l' ‘‘Homme Nouveau’’, qui a été créé selon Dieu.»

«Revêtir l'Homme Nouveau et vous renouveler par une transformation spirituelle de votre jugement...» veut dire de changer votre conversation interne pour que la parole et l’esprit soient UNIS... Un changement de la parole implique un changement de l’esprit.

Le prophète Samuel a dit : «Le Seigneur parle à travers moi, et Son Verbe était dans ma langue... Si le Verbe du Seigneur était dans la langue du prophète, alors la Bouche du Seigneur qui a soufflé Le Verbe doit être l’esprit du prophète, car nos conversations prennent naissance dans l’esprit, et produisent des petits mouvements de «paroles» dans la langue...»

Le prophète est en train de nous dire que La Bouche de Dieu est l’esprit de l’«homme». Nos conversations sont «Le Verbe de Dieu», créant la vie autour de nous, et reproduit EN NOUS.

La Bible vous explique que «Le Verbe» est très proche de vous, dans votre bouche et dans votre coeur, que vous puissiez le réaliser : «Voyez, J’ai placé devant vous en ce jour La Vie et Le Bien, la mort et le mal, des bénédictions et la malédiction...»

CHOISISSEZ La Vie... Les conditions et les circonstances de la vie NE SONT PAS créées par une quelconque «force extérieure» à vous-même; ces conditions sont le RÉSULTAT de votre exercice du «Libre Arbitre» : Votre LIBERTÉ DE CHOISIR les idées sur lesquelles vous allez agir.

C’est MAINTENANT le temps d’accepter... C’est MAINTENANT le jour du salut... Tout ce qui vous enchante, pensez uniquement à ces choses!

Car votre avenir sera formé par «Le Verbe de Dieu», ce qui est votre dialogue interne actuel. VOUS CRÉEZ votre futur à partir de votre conversation intérieure.

Le Monde fut «encadré» par Le Verbe de Dieu. C'est-à-dire : Votre discours intérieur... «Voyez dans les champs : Le sésame était du sésame; le maïs étais maïs; dans le silence et l’obscurité, ainsi vient le sort de l’homme, car la fin regagne l’origine.»

Si vous allez récolter le succès, vous devez semer le succès. L’idée dans votre esprit qui met en branle tout le processus, c’est l’idée que vous acceptez comme une «vérité».

Ceci est un point très important à saisir, car la «vérité» repose sur l’intensité de l’imagination, et NON sur des «faits».

Lorsque la jeune femme (plus haut) imaginait que son employeur était injuste, le comportement de ce dernier confirmait ce qu’elle imaginait.

En modifiant sa préconception de son employeur, le comportement de ce dernier reflétait ce changement, ce qui démontre qu’une préconception persistante se solidifie pour devenir «un fait».

L’esprit se comporte toujours selon les présomptions qu’on lui fourni. Cela étant, pour connaître le succès, nous devons présumer que nous connaissons (déjà) le succès.

NOUS DEVONS VIVRE UNIQUEMENT À PARTIR DE NOTRE IMAGINATION... ET CELA DOIT ÊTRE ENTREPRIS CONSCIEMMENT ET DÉLIBÉREMENT.

Cela n’a aucune espèce d’importance si – en ce moment – les «faits extérieurs» n’amènent PAS «la preuve» de votre présomption... Si vous le présumez AVEC PERSISTENCE, la présomption DEVIENDRA «un fait». Les «signes» SUIVENT; ils ne précèdent JAMAIS.

Dans ce même ordre idée, ASSUMER UN NOUVEAU CONCEPT DE VOUS-MÊME passe par un nouveau dialogue intérieur. Cela revient en terme biblique à : «Devenir le ‘‘nouvel homme’’ en adoptant un nouveau ‘‘Verbe de Dieu’’».

Notre discours intérieur – même s’il n’est pas audible aux autres – a beaucoup plus d’influence sur les conditions futures que toutes les politiques et commandements verbaux de l’«homme».

VOTRE IDÉE ATTEND JUSTE D’ÊTRE INCARNÉE... Mais à moins de lui donner VOUS-MÊME toute votre «affection humaine», elle sera incapable de se déployer.

Vous DEVEZ vous-même DEFINIR la personne que vous désirez être, et ensuite ASSUMER ET RESSENTIR AVEC FOI l’objet dans votre «Champ de Désir» afin que cette «présomption» puisse s’exprimer à travers vous.

La véritable utilité de «la religion» (de la «théorie») est dans sa mise en pratique, mais l’«homme» en a fait une «chose à défendre»...

C’est à VOUS que ces mots s’adressent : «Bénie soit celle qui a cru, car ces choses qui lui ont été insufflées par Le Seigneur seront accomplies.»

Essayez-le donc... Concevez vous-même ce que vous VOULEZ «Être»... Et demeurez fidèle à cette conception-là, car La Vie «ici» n’est qu’un «lieu de perfectionnement» dans la «création d’images».

Essayez-le donc... Et voyez par vous-même comment La Vie se conforme au «modèle de votre imagination».

Tout ce qui existe en ce monde est une démonstration de l’usage ou de l’abus du bavardage intérieur de l’«homme».

Les discours internes négatifs – surtout ceux axés sur «le mal» et «l’envie» – sont les précurseurs des futurs champs de bataille et des pénitences de ce monde.

C’est par habitude que l’«homme» a développé son «affection secrète» pour ses conversations internes négatives.

C’est ainsi qu’il va justifier «la chance» (ou la «malchance»), qu’il va critiquer ses voisins, qu’il va «jubiler» sur la détresse chez les autres, et en général, qu’il va déverser son venin sur tout et tous.

Un tel «abus du verbe» perpétue la violence dans le monde...

LA TRANSFORMATION DE SOI nous appelle à méditer sur une phrase donnée; une phrase qui sous-entend que notre IDÉAL est réalisé.

Et nous devons L’AFFIRMER – encore et encore, et encore – jusqu’à en être intérieurement bouleversé par sa teneur; jusqu’à en être totalement POSSÉDÉ.

Devenez inébranlable à l’égard de vos conversations internes et vos nobles convictions profondes; rien ne peut vous en dérober – rien ne saurait les empêcher de devenir de «faits concrets» – à part vous-mêmes.

Toute chose est générée À PARTIR DE votre imagination – du «Verbe de Dieu» – qui est votre propre conversation intérieure, et chacune de ces «imaginations» récoltera «les paroles-mêmes» (le résultat) qui auront été prononcées intérieurement (ou semées).

LE GRAND SECRET de «La Réussite» est la maîtrise de nos conversations internes, fondées sur le désir accompli.

LE SEUL «prix à payer» pour atteindre cette «réussite» est de LAISSER TOMBER ces anciennes conversations internes qui appartiennent au «vieil homme» – celui qui échoue...

LE TEMPS EST VENU pour beaucoup d’entre nous DE PRENDRE EN MAIN CONSCIEMMENT la création de «Paradis sur Terre»; de consciemment et volontairement faire usage de notre IMAGINATION pour entendre et dire intérieurement UNIQUEMENT ces choses qui sont en harmonie avec notre Idéal, et qui permettra D’ACTUALISER ce «Paradis sur Terre».

À chaque fois que nous appliquons avec amour notre imagination au bénéfice d’une autre personne, nous devenons littéralement «un représentant de Dieu» auprès de cette personne...

Utilisez toujours votre imagination avec maîtrise – en tant qu’ACTEUR – et non en tant que «spectateur».

En vous servant de votre imagination, vous transformez de l’énergie des plans mental et émotionnel au plan physique (et matériel) : Élargissez votre PERCEPTION...

Imaginez – REGARDEZ – ce que vous VOULEZ voir; imaginez que vous entendez ce que vous voulez entendre, et que vous touchez ce que vous voulez toucher.

Faites cela CONSCIEMMENT et avec INTENSITÉ : Donnez à cet «état imaginaire» toute la saveur et les sensations de la (nouvelle) «réalité».

Continuez à faire cela jusqu’à faire remonter en vous un SENTIMENT d’accomplissement, et la SENSATION d’être «pleinement satisfait»...

Voilà comment utiliser L’Imagination de manière ACTIVE ET DÉLIBÉRÉE, au lieu d’«accepter les apparences» d’une manière passive et incontrôlée.

C’est par cette utilisation ACTIVE ET VOLONTAIRE de L’Imagination que ce fameux «Deuxième Homme» – le «Seigneur du Ciel» – S’ÉVEILLE en l’«homme».

Les «hommes» considèrent L’Imagination comme une chose «farfelue», ou encore comme une faculté «épuisante et pénible», mais en fait, c’est LITTÉRALEMENT le «portail de la réalité».

L’IMAGINATION EST «Le Chemin» vers l’état désiré; elle EST «La Vérité» de l’état désiré; et elle EST «La Vie» de cet état désiré.

Si vous arrivez à SAISIR cela pleinement, alors vous COMPRENDREZ que tout ce que vous faites dans votre Imagination est LA SEULE CHOSE qui a de l’importance.

Dans ce «manège» de notre Imagination se déroule perpétuellement notre «mélodrame» de la vie.

NOUS POUVONS – au moyen d’un usage actif et délibéré de L’Imagination – tendre la main à un ami (désespéré) se trouvant à des milliers de kilomètres de nous, et porter santé et prospérité aux lèvres desséchées de son âme.

Voilà LE CHEMIN vers tout ce qui est créé en ce monde. Comment pourrait-il en être autrement, que par des moyens qui vont AU-DELÀ de nos «limitations charnelles»?

Mais L’Imagination exige que nous VIVIONS nos rêves dans le présent, car ce «portail du présent» est LA SOMME de tous les temps...

IMAGINEZ «là-bas» comme étant «ici»... Et «plus tard» comme étant «maintenant»... ESSAYEZ...

Vous saurez si vous avez réussi à faire d’un «rêve futur un fait dans le présent» en observant votre dialogue intérieur (et comment vous vous sentez).

Si vous êtes en train de «dire intérieurement» ce que vous exprimeriez de manière audible – comme si vous étiez PHYSIQUEMENT présent et en train de vous déplacer dans ce «rêve futur» – alors vous avez réussi!

De plus, vous pouvez «prophétiser» à partir de ces conversations internes – et des SENSATIONS qu’elles éveillent en vous – de quoi aura l’air votre avenir...

Car SEUL UN POUVOIR habite «Le Prophète» : Celui de L’Imagination... La Vision Divine.

Tout ce que nous «rencontrons» est notre «verbe rendu visible»... Et la raison pour laquelle nous ne comprenons PAS ce qui «nous arrive» est dû au fait que nous ne reconnaissons pas LA FORCE de nos propres conversations internes, et les sentiments qu’ils suscitent en nous.

SI NOUS N’AIMONS PAS CE QUI «NOUS ARRIVE», C’EST LE SIGNE INDÉNIABLE QUI’IL EST GRAND TEMPS DE CHANGER DE «DIÈTE MENTALE».

Car il est dit que : «L’homme de vit pas uniquement de pain, mais encore de chaque parole qui provient de la Bouche de Dieu.»

Ayant maintenant découvert que la «Bouche de Dieu» est l’esprit de l‘homme – un esprit animé par des mots, ou le discours interne – nous devrions veiller à introduire EXCLUSIVEMENT des pensées nobles et d’affection, car c’est par nos paroles et notre dialogue interne que nous bâtissons notre monde.



«Puisse La Main Divine et Aimante hisser votre faim et votre soif pour tout ce qui est noble et de bon goût... Et que votre esprit s’affame lorsque vous osez tendre votre main vers une coupe que l’amour n’a pas remplie, ou vers un bol que l’amour n’a pas béni... Que vous n’ayez plus jamais à vous dire : ‘‘Qu’ai-je dit... Qu’ai-je fait... Ô Tout Puissant Verbe Humain’’?»

NEVILLE GODDARD
1905-1972
Traduit par Michel Bailly

Nous Parler Crée Notre Réalité
Enregistrement de Neville Goddard (en 1933) : «Self Talk Creates Our Reality»
Idée originale de traduction: http://www.creer-sa-reussite.com

 

Télécharger ce document au format PDF

Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Nom ou Pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire)

Site internet
(facultatif)

Votre commentaire

Recevoir les réponses à ce commentaire par email

Je souhaite recevoir la newsletter

Dans la même catégorie